AFMT : Site Officiel de l'Association Française
des Malades de la Thyroïde

Pages spéciales
La newsletter
statuts

Archives
Infos Légales


Newsletter

Pour recevoir par email les informations du site, abonnez-vous à la newsletter !

Votre email :

S'abonner
Se désabonner


Statistiques
Total des visites:
2


Nom de l'article : Comment fonctionne la thyroïde ? (Dr J.Guillet)



COMMENT FONCTIONNE LA THYROÏDE
La glande thyroïde est située dans la partie avant du cou, devant les cordes vocales, au-dessus des premiers anneaux de la trachée. Elle est composée de deux lobes, réunis par un isthme. Chaque lobe mesure environ 4cm de longueur par 1 à 2 cm de largeur.

LES HORMONES THYROÏDIENNES
Les hormones sécrétées par la glande thyroïde sont des peptides contenant de l'iode. Les deux principales hormones thyroïdiennes sont la tétraïodothyronine (thyroxine ou composé T4 vendue sous forme de Lévothyrox) et la triodothyronine (composé T3 vendue sous forme de cynomel).Ces hormones essentielles à la vie ont de nombreux effets sur le métabolisme, la croissance et le développement de l'organisme.
L'iode est un élément indispensable à la thyroïde et à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il provient de l'eau et des aliments consommés. Dans certaines régions du monde pauvre en iode, celui-ci doit être rajouté au sel et au pain. Le goitre : C'est l'augmentation de volume de la glande thyroïde, il n'indique pas toujours la présence d'une affection mais peut-être causé par des modifications physiologiques normales, par exemple la puberté et la grossesse.

L'ENSEMBE HYPOTHALAMUS/HYPOPHYSE/THYROÏDE
Deux autres organes produisent des hormones qui exercent une action sur la glande thyroïde:
1/ L'hypophyse, située à la base de crâne, produit une hormone qui stimule la thyroïde, la TSH ( thyroïde stimulation hormone)
2/ L'hypothalamus, petite région du cerveau située au dessus de l'hypophyse produit une hormone de libération de la thyréostimuline TRH

(Dessins extraits de la Fondation canadienne de la thyroïde)

Lorsque le taux sanguin d'hormones thyroïdiennes s'abaisse, l'hypothalamus sécrète la TRH, qui stimule l'hypophyse et provoque la libération de TSH. L'augmentation du taux de TSH stimule à son tour la production d'hormones thyroïdiennes, ce qui rétablit le taux sanguin normal d'hormones thyroïdiennes.
L'apparition du goitre illustre bien le fonctionnement de cet ensemble. Normalement la thyroïde sous l'action de la TSH, capte l'iode et sécrète plus d'hormones thyroïdiennes. Lorsque la diète est pauvre en iode, la TRH sécrétée par l'hypothalamus entraîne la libération d' importantes quantités de TSH par l'hypophyse. La thyroïde peut ainsi capter presque tout l'iode provenant de l'eau et des aliments. La TSH a aussi pour effet de favoriser la croissance des cellules de la thyroïde. Le volume de la thyroïde s'accroît alors en raison de l'importance des sécrétions de TSH. Ce qui explique que la plupart des personnes qui habitent dans les régions pauvres en iode ont un goitre leur organisme doit en effet sécréter suffisamment d'hormones thyroïdiennes pour fonctionner normalement. Lorsque le taux d'hormones thyroïdiennes est rétabli, la sécrétion de TSH se stabilise à un niveau élevé. Chez les personnes saines comme chez celles atteintes d'un goitre, l'ensemble hypothalamus/hypophyse/thyroïde assure l'équilibre délicat de la production d'hormones thyroïdiennes et permet à la thyroïde de réagir efficacement en fonction de la quantité d'hormones nécessaire. Le but de l'association est aussi que chaque malade puisse comprendre et suivre sa maladie.

COMMENT COMPRENDRE LES RESULTATS DES DOSAGES HORMONAUX?
Trois hormones peuvent être dosées. La TSH stimule la production d'hormones T3 etT4 par la thyroïde. La T4 (thyronine ou tétraiodothyronine) et la T3 (triodothyronine) ont pour effet de contribuer à régler le niveau global d'activité et de dépense en énergie de l'organisme. Une des causes de l'hypothyroïdie peut être la thyroïdite de Hashimoto qui le plus souvent ralentit la production d'hormones thyroïdienne. En réponse la TSH est sécrétée en quantité plus abondante que normalement. Sa concentration de T4 s'abaisse: les signes sont beaucoup plus francs. Plus rarement, la thyroïdite auto-immune peut fluctuer: la libération d'hormones peut se trouver majorée, de façon fruste induisant une diminution de stimulation par la TSH dont la concentration de TSH est encore plus élevée, celle devient inférieure à la normale dans le sérum.

UTILITE DES DOSAGES HORMONAUX THYROIDIENS
L'évolution de la concentration de la TSH et de la T4 essentiellement, parfois aussi de la T3, éclaire votre médecin pour adapter la solution thérapeutique à votre situation particulière. Il peut aussi s'appuyer sur les variations de concentration d'anticorps, témoins de l'agressivité de la maladie thyroïdienne auto-immune responsable de la thyroïdite de Hashimoto, pour mieux cerner ce qui se passe lorsque la situation paraît instable.

LE TRAITEMENT
Il permet de mener une vie un peu plus normale, avec moins d'inconvénients pour la plus part des cas, un traitement par T4 (Lévothyrox) est institué. Il s'agit strictement la même hormone que produit la thyroïde. Donnée au début, à doses appropriées, elle permet à la glande qui souffre sous l'agression auto-immune, de se mettre partiellement au repos. Se faisant, la TSH cesse de la stimuler de façon excessive. Si le diagnostic est porté tôt., alors que la glande n'est pas trop volumineuse, les conditions sont réunies pour que son volume cesse d'augmenter, voire même qu'il diminue pour se rapprocher de la normale ou s'y normaliser.Pour obtenir un bon résultat, il faut prendre la quantité de médicaments prescrite, déterminer et adapter au fur et à mesure de l'évolution d'après les résultats des dosages et les renseignements que vous donnez à votre médecin. En prendre plus serait inutile, voire même à fortes doses toxique, en prendre moins serait insuffisamment efficace, vous exposant à une situation d'hyperthyroïdie. Dans les deux cas, par des mécanismes différents, plus tard, votre coeur pourrait en souffrir.





Article médiathèque


la bande dessinée de l'AFMT


Quelques livres


Planète Thyroïde - Docteur Jean-Marc Comas